Injections d’acide hyaluronique dans le menton.

 

 Les injections d’acide hyaluronique dans le menton ne sont pas les premières auxquelles on pense quand on se regarde dans un miroir. L’œil est souvent attiré par les sillons nasogéniens, les rides du front… mais on néglige le menton ! Celui-ci est pourtant fondamental dans l’analyse d’un visage, puisqu’il délimite le tiers inférieur du visage.

 

 

 

 

Morphologie et vieillissement du menton

 

 

Les différentes morphologies du mentons.

 

 

 

  • la rétrogénie : le menton manque de projection, il est en arrière ou fuyant.
  • la progénie : le menton est trop projeté en avant.

 

Ces morphotypes influencent beaucoup l’aspect et surtout l’équilibre d’un visage. Un menton trop en arrière va avoir tendance à épaissir le cou et le visage va manquer de caractère, c’est à dire à être moins bien dessiné. Un menton trop en avant va avoir tendance à durcir et épaissir le visage.

 

 

Le vieillissement du menton.

Avec l’âge, il apparaît une atrophie osseuse de la mandibule. Celle-ci entraîne un rétrogénie relative, responsable d’un raccourcissement du visage. En parallèle, l’affaissement des graisses entraîne l’apparition des bajoues.

 

 

 

 

Les injections d’acide hyaluronique dans le menton

 

  La rétrogénie peut être corrigée par des injections d’acide hyaluronique dans la pointe du menton. Il est alors allongé, ce qui a pour effet de triangulé du visage. Une autre stratégie est l’injection du pli mentonnier. L’objectif peut alors être double en fonction du visage :

 

 

 

 

 

  • le comblement de ce pli, car l’ombre qui s’y trouve barre le visage et par effet visuel, le raccourci et donne l’air soucieux ;

 

  •  l’abaissement d’une pointe du menton qui serait trop ascensionnée.

 

 Un des effets de l’injection d’acide hyaluronique dans la pointe du menton est l’atténuation des plis d’amertume par effet de traction.

 

 

 

 La génioplastie médicale

 

 

 

Il s’agit là d’interventions visant à modifier le menton pour le mettre en valeur ou pour façonner le tiers inférieur du visage. La stratégie est la même, il s’agît d’injection d’acide hyaluronique dans la pointe du menton. Celui-ci est alors injecté en profondeur et doit être volumateur afin de projeter le menton. On peut également masculiniser un menton. Le but est lors de rendre le menton carré. On y associe souvent des injections au niveau des angles mandibulaires pour rendre les mâchoires plus carrées également.

 

 

 

Le menton granuleux

 

 

 

Le menton peut avoir un aspect granuleux. Cet aspect est dût à l’hypertonie des muscles mentonniers. L’injection d’acide hyaluronique dans le menton va diminuer et réguler cette contraction. L’aspect granuleux diminuera alors progressivement. C’est ce que l’on appel la myomodulation.

 

 

 

 En conclusion

 

 Le menton, est une zone d’injection d’acide hyaluronique très méconnue, mais qui permet d’équilibrer un visage. On peut :

 

 

 

  • féminiser” le visage en établissant ou en restaurant le triangle du visage, notamment lorsqu’on l’associe à des injections des pommettes pour le traitement du tiers moyen, ou lors d’une injection des lèvres pour souligner mettre en valeur le sourire. Ces injections peuvent se faire dans le même temps ou en dans un second temps, selon le plan de traitement ;

 

  • masculiniser”  le visage en rendant le menton plus carré, en association ou non à des injections d’acide hyaluronique pour créer une mâchoire plus carrée.

 

  • “tirer” sur des plis d’amertumes ;

 

  • rallonger un visage dans le cas d’une rétrogénie;

 

  •  harmoniser un visage qui  serait barré par un pli mentonnier transversal;

 

 

Share This