La photothérapie ou luminothérapie, est  parfois qualifiée de « magique » tant ses applications et bienfaits sont nombreux. Cependant en médecine, il n’y a pas de magie et les indications de la photothérapie par LED ont été validées par des études scientifiques qui sont de plus en plus nombreuses.

 

Qu’est que la photothérapie ?

Il s’agit d’une forme de luminothérapie, traitement par la lumière qu’on abrège aussi par LED, car émis par des LED. Au même titre que le laser. La différence est que le laser apporte de l’énergie et provoque un échauffement. La LED utilise les propriétés des couleurs de la lumière, elle ne chauffe pas et ne brule pas.

Chaque longueur d’onde – qui détermine couleur de la lumière – a des propriétés spécifiques :

  • Le rouge stimule les cellules et la cicatrisation

La lumière rouge – qui est la plus utilisée en médecine esthétique – stimule les mitochondries (ce sont les générateurs des cellules et leurs fournissent leur énergie), qui produisent alors plus d’énergie. Les cellules vont alors se remettre au travail et – pour les fibroblastes par exemple – fabriquer du collagène et des fibres élastiques.

  • L’infrarouge a des propriétés anti-oxydantes et d’amélioration de la micro-circulation cutanée. Des études rapportent également une action bénéfique sur la récupération musculaire. On traite alors les déchirures musculaires et les tendinites. Il y a d’après les études une amélioration des performances musculaires quand elle est utilisée dans les 48h avant et après l’effort musculaire.
  • Le jaune agit également sur la micro-circulation, il y a une action de tonification des muscles peauciers.
  • Le bleu a une action bactéricide, fongicide et anti-inflammatoire sur les glandes sébacées (responsables de la production du sébum), utile dans l’acné par exemple.

La photothérapie est donc le fait d’utiliser ces propriétés à des fins médicales.

 

Dans quels cas utiliser la photothérapie LED ?

En raison de ses effets bénéfiques sur de multiples cibles, son utilisation est très vaste. En voici quelques indications :

  • Coup d’éclat du visage, en séance unique ou en protocole
  • Traitement des vergetures
  • Traitement des cicatrices, soit en prévention – après une chirurgie par exemple – soit pour des cicatrices anciennes
  • Optimisation des performances musculaires, récupération musculaire – particulièrement intéressant pour préparer une compétition sportive.
  • Traitement de l’acné et des cicatrices d’acné
  • Traitement de l’alopécie et de la chute des cheveux.

La LED est également utilisé pour optimiser d’autres soins et agir en synergie :

  • associée à un peeling elle renforce la régénération cutanée,
  • associée à la mésothérapie pour le traitement de l’alopécie elle augmente les effets des principes actifs,
  • associée à un micro-needling la stimule LED l’action régénératrice à l’effet mécanico-chimique,

La seule contre-indication est  un antécédent d’épilepsie.

 

Est-ce que c’est douloureux ?

Non. Il y a une sensation de douce chaleur, rien d’autre. C’est d’ailleurs grâce cette caractéristique que l’on peut l’utiliser sans aucun risque sur des peaux noires.

 

Y a-t-il une éviction sociale ?

Non. Bien au contraire. On peut faire un soin avec effet coup d’éclat avant d’aller à un dîner ou une soirée par exemple. Le visage est alors “défatigué” quasiment instantanément.

 

Comment se passe une séance de photothérapie LED ?

Vous êtes installé le plus confortablement possible pendant 10 à 30 minutes. Une protection opaque des yeux est obligatoire. Vous pouvez prévoir une playlist musicale et des écouteurs pour vous laisser porter – ou emporter, il n’est pas rare de s’endormir.

 

Quelle est la fréquence de traitement par photothérapie LED ?

Le minimum est 1 fois par semaine. Il est toutefois recommandé de faire 2 à 3 séances par semaine. Le nombre de séances totales pour un protocole est entre 8 et 10 en moyenne. Selon l’indication ou la réponse, il peut être nécessaire de prolonger le protocole ou de le raccourcir.

 

Quels sont donc les avantages et les inconvénients de la photothérapie LED ?

Avantages :

  • sans risque
  • effet naturel
  • convient à toutes les peaux y compris les peaux noires
  • non douloureux
  • renforce les soins

Inconvénients :

  • La fréquence des soins peut être contraignante

 

En conclusion

La luminothérapie est un excellent outils de prise en charge simple et efficace soutenue par de nombreuses études. Elle complète très bien des soins d’esthétique ou des soins médicaux.

Share This