Une femme sur six souffre de sécheresse vaginale. Ce trouble peut avoir de conséquences sur la libido, l’estime de soi et la confiance en soi des femmes. Elle peut également avoir une incidence dans le couple : la femme souffrant de sécheresses vaginales a souvent des difficultés à avoir du désir pour son partenaire. Vous vous retrouvez dans ces quelques lignes et souhaitez remédier à votre situation ? Vous souffrez de sécheresses vaginales et souhaitez trouver des solutions ? Dans cet article, nous vous parlons des causes de la sécheresse vaginale et vous expliquons comment y remédier grâce à la médecine esthétique.

Sécheresse vaginale : définition et symptômes

La muqueuse du vagin et le col de l’utérus de la femme sécrètent un lubrifiant naturel. La production de ce lubrifiant est assurée par les oestrogènes. Cette substance permet de préparer le vagin et l’utérus à la procréation, mais aussi de faciliter la pénétration pendant les rapports sexuels. Lorsque le lubrifiant est présent en faible quantité, on parle de sécheresses vaginales. Les symptômes de ces sécheresses sont nombreux :

  • douleur pendant les rapports sexuels ;
  • sensation de brûlure ou d’irritation ;
  • démangeaisons.

Les sécheresses vaginales sont handicapantes pour les femmes. En effet, elles augmentent la vulnérabilité face aux infections gynécologiques et peuvent rendre désagréables les rapports sexuels.

Quelles sont les causes de la sécheresse vaginale ?

Les oestrogènes sont les hormones responsables de la lubrification du vagin. Les sécheresses vaginales sont donc souvent causées par le manque de production de ces hormones chez la femme. Ainsi, elles surviennent souvent pendant la grossesse, lors de la ménopause ou une variation hormonale importante. Certains médicaments comme les antidépresseurs et les antihistaminiques peuvent aussi entraîner une mauvaise lubrification du vagin, de même que les produits d’hygiène intime trop agressifs. En effet, ces derniers sont souvent responsables de déséquilibres de la flore vaginale. Le stress, le port de vêtements trop serrés ou une période de grande fatigue peuvent également être à l’origine de la sécheresse du vagin. Enfin, l’absence de préliminaires pendant les rapports sexuels ou des rapports répétés peuvent contribuer à l’apparition de sécheresses vaginales.

Sécheresses vaginales et médecine esthétique : les solutions

Il existe plusieurs solutions pour lutter contre les sécheresses vaginales. La première solution envisagée est souvent de prendre un traitement ponctuel. Ces derniers présentent toutefois leurs limites : ils ne sont pas tolérés par toutes les femmes et parfois insuffisants pour retrouver une vie normale. Quand les ovules et les crèmes ne suffisent pas, il peut être judicieux de s’orienter vers la médecine esthétique. Nous vous présentons les différentes solutions possibles.

Les injections d’acide hyaluronique

L’injection d’acide hyaluronique est une technique intéressante pour remédier aux sécheresses vaginales en douceur. Présent naturellement dans notre organisme, l’acide hyaluronique permet d’assouplir les tissus. En médecine esthétique, il est injecté dans le derme de la lèvre après une anesthésie de la zone avec une pommade anesthésiante. Une séance dure 10 minutes en moyenne. Les résultats sont immédiats et durent environ 8 mois.

La radiofréquence

Elle est utilisée pour rééquilibrer la flore vaginale grâce à des impulsions d’énergie. L’acte est indolore et consiste à envoyer des ondes d’énergie au niveau de la paroi du vagin. Ce dernier chauffe à température douce. Ainsi, la vascularisation augmente, l’hydratation naturelle des cellules reprend et les tissus vaginaux et vulvaires sont tonifiés. La production de collagène est également stimulée. Il est nécessaire de renouveler le traitement jusqu’à 3 fois à 1 mois d’intervalle.

Le laser CO2 fractionné

On utilise surtout cette technique pour rajeunir la muqueuse vaginale. Elle consiste à introduire une sonde vaginale dans le vagin et à traiter toute la longueur de sa paroi, centimètre par centimètre. La patiente peut ressentir une légère sensation de gêne à la sortie du vagin. L’amélioration de symptômes est ressentie dès la première séance et dure environ 12 semaines.

Les LED vaginales

On peut utiliser la photomodulation pour réparer les tissus vaginaux. Les LED ont une action sur l’inconfort vaginal, les sécheresses vaginales, mais aussi les infections comme les vaginoses et mycoses. On préconise ce type d’intervention en complément d’un traitement par laser ou acide hyaluronique.

Vous souffrez de sécheresses vaginales fréquentes ou chroniques ? Vous souhaitez y remédier ? N’hésitez pas à prendre rendez-vous avec le Docteur Slodzian à Bordeaux pour trouver une solution adaptée à votre profil.

Image newsletter

Restons en contact!

Aucune démarche commerciale émise. Informations uniquement informatives (nouveautés, actualités, conseils esthétiques...)

Parfait, à très vite!

Share This